top of page
Rechercher

Huiles essentielles & Grossesse

La liste des huiles essentielles contre-indiquée pour les femmes enceintes est bien longue et nous nous y perdons très facilement. Dans cet article, je vous partage une liste d’huiles essentielles qui peuvent vous accompagner durant la grossesse et toutes celles qui sont contre-indiqués selon le stade de grossesse.


Dans un prochain article, je vous parlerai de la nutrition avant la grossesse, pendant et durant l’allaitement. L’alimentation est la priorité pour votre santé et celle de votre bébé, nous verrons à quoi il faut faire attention, quels aliments favorisent une bonne lactation ou un retour d’énergie après l’accouchement en bien plus encore.





Pour aujourd’hui, voyons ensemble les huiles essentielles contre-indiqué et pourquoi.


Les huiles essentielles utérotoniques

Ce sont des huiles essentielles qui peuvent provoquer des contractions, à éviter absolument surtout les trois premiers mois. Vous pouvez les utilisez lors de l’accouchement pour faciliter le travail, en dilution avec de l’huile végétale 5% et masser le bas ventre. Le clou de girofle est un puissant anti-douleur à privilégier lors de l’accouchement.


Voici la liste des huiles essentielles utérotoniques les plus connues :

- Tous les thyms (serpolet, citronnée, vulgaire...)

- Cannelle (écorce et feuilles)

- Sarriette de montagnes et origan

- Basilic saint

- Clou de Girofle

- Monarde

- Palmarosa

- Camphre


Les huiles essentielles neurotoxiques et/ou abortives

Elles sont strictement interdites chez la femme enceinte car elles peuvent entraîner la mort du fœtus ! Ces huiles essentielles ne seront non plus pas employées pour le traitement en automédication chez un enfant de moins de 7 ans (sauf avis d’un spécialiste).

De manière générale, nous laisserons la médication par voies internes aux thérapeutes agrée, seule la voie olfactive et cutanée est recommandée en automédication.


Voici la liste des huiles essentielles neurotoxiques et abortives les plus connues :

- Absinthe, achillée millefeuille et armoise

- Menthes (poivrée, verte et des champs)

- Cèdre (de l’Atlas et d’Himalaya)

- Camomille bleue de l’Atlas

- Fenouil doux et Cumin Carvi

- Lavande (aspic, stoechas)

- Immortelle (Helichrysum italicum)

- Ciste ladanifière et Eucalyptus globulus

- Sauge officinale et sclarée (très utile pour l’accouchement)

- Et encore Acore vrai, Aneth, Thuya et Vétiver


Les huiles essentielles ayant une action hormonale

Le corps d’une femme enceinte produit des hormones en grande quantité et il est déjà difficile de dealer avec ces sauts d’humeurs donc mieux vaut ne pas interférer avec nos hormones en y ajoutant d’autres.


Les huiles essentielles œstrogène-like comme le fenouil doux, l’anis vert et étoilé, la sauge sclarée et la sauge officinale.

Les huiles essentielles progestérone-like comme le vitex, le bois de Siam, la menthe bergamote, le romarin à verbénone et le vetiver.




Les huiles essentielles qui sont conseillés durant la grossesse


La plupart des thérapeute et spécialistes s’accordent à dire que les huiles essentielles en automédication sont à utiliser dès le 4ème mois de grossesse. Si vous souhaitez utiliser les huiles essentielles dès les premiers mois, demander l’avis d’un médecin pour une sécurité totale de vous et votre bébé.


En diffusion avec un appareil adapté aux huiles essentielles pour

- Soulager les nausées : citron, gingembre et eucalyptus citronée

- Se détendre : lavande vraie, Ylang Ylang, Néroli, Petitgrain bigarade, Rose

- Assainir l’atmosphère : Ravintsara, Eucalyptus radiata, Lavande vraie, Citron

- Soutient émotionnelle : Laurier noble (donne du courage), encens et lavande vraie (peur et anxiété)


En dilution avec de l’huile végétale à raison de 3-5% pour un massage bien-être et max 15% pour une action thérapeutique sur une courte période 3 -6x par jour jusqu’à amélioration.

- Crampes et douleurs musculaire : eucalyptus citronnée, laurier noble, camomille, lavande, marjolaine, géranium. Huiles essentielles à choix à diluer dans une macération huileuse d’arnica ou juste de l’huile végétale.

- Pour raffermir la peau : néroli, rose, mandarine, lavande


Liste non-exhaustive des huiles essentielles à utiliser sans danger

dès le 4ème mois de grossesse


Nom latin Nom commun Utilisation

Tea tree melaleuca Arbre à thé Cutané

Ocimum basilicum Basilic exotique Cutané

Aurantium ssp bergamia Bergamote Diffusion et cutané

Aniba rosaeodora Bois de rose Diffusion et cutané

Chamaemelum nobile Camommile romaine Diffusion et cutané

Elettaria cardamomum Cardamome Diffusion

Citrus limonum Citron Diffusion

Boswelia carteri Ensens Diffusion

Artemisia dracunculus Estragon Diffusion et cutané

Eucalyptus citriodora Eucalyptus citronée Diffusion et cutané

Pelargonium x asperum Géranium rosat Diffusion et cutané

Zingiber officinale Gingembre Diffusion et cutané

Laurus nobilis Laurier noble Diffusion et cutané

Lavandula officinalis Lavande vraie Diffusion et cutané

Citrus reticulata Mandarine Diffusion et cutané

Origanum majorana L. Marjolaine Diffusion et cutané

Citrus ssp aurantium Néroli (fleur d’oranger) Diffusion et cutané

Citrus aurantium Petitgrain Bigarade Diffusion et cutané

Cinnamomum

camphora cineoliferum Ravintsara Diffusion et cutané

Rosa damascena Rose de Damas Diffusion et cutané

Lippia citriodora Verveine citronnée Diffusion et cutané

Cananga odorata totum Ylang-Ylang Diffusion et cutané




Sources

LIVRE Grossesse et huiles essentielles, C. Touati - 2018

LIVRE Ma bible des huiles essentielles, D. Festy - 2018

https://www.creapharma.ch

https://www.pranarom.fr




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentarer


bottom of page